Louis XIII

Date de référence : 1635

Après les guerres de reli­gion qui marquent la fin du XVIe siècle, la France retrouve pro­gres­si­ve­ment paix et pros­pé­ri­té. Les condi­tions sont alors réunies pour l’instauration d’un nou­veau mode de gou­ver­ne­ment, la monar­chie abso­lue, qui repose sur un État fort et incar­né dans la per­sonne du roi. Ce roi, c’est Louis XIII ! Mais il n’est pas seul… Il peut comp­ter sur un allié effi­cace et éner­gique en la per­sonne de son prin­ci­pal ministre, Riche­lieu. Dans cette nou­velle vidéo, nous t’aidons à apprendre l’histoire de ce duo de choc dont l’action va contri­buer à faire bien­tôt de la France la prin­ci­pale puis­sance en Europe.

Bon­jour, aujourd’hui je révise avec toi l’histoire d’un roi, Louis XIII et de son ministre, Riche­lieu. Le règne de Louis XIII est mar­qué par l’affirmation d’un État fort et cen­tra­li­sé, qui ren­force la monar­chie abso­lue en France.

Louis XIII fait par­tie de la dynas­tie des Bour­bons. Le pre­mier repré­sen­tant de cette dynas­tie n’est nul autre que son père, Hen­ri IV, cou­ron­né en 1589, et assas­si­né en 1610. Si tu ne te rap­pelles plus du règne d’Henri IV, tu peux retrou­ver notre épi­sode sur ce monarque ! 

Où en étions-nous ? Ah oui : À la mort d’Henri IV, le petit Louis XIII n’a que neuf ans. Il est trop jeune pour mon­ter sur le trône. C’est donc sa mère, Marie de Médi­cis, qui devient régente. « Régente » signi­fie qu’elle gou­verne à la place de son fils, jusqu’à ce que celui-ci soit en âge de régner.

Marie de Médicis - Wikidata
Marie de Médi­cis
par Frans Pour­bus le Jeune

Mal­heu­reu­se­ment pour le royaume, Marie de Médi­cis est mal conseillée. Son pre­mier ministre s’appelle Conci­ni, un ita­lien très impo­pu­laire. C’est une époque agi­tée, pen­dant laquelle le pou­voir royal dimi­nue et le pays s’appauvrit. Les ten­sions reli­gieuses entre les pro­tes­tants et les catho­liques réapparaissent. 

Pour des rai­sons poli­tiques, Louis XIII est marié par sa mère à la fille du roi d’Espagne, Anne d’Autriche. Ils n’ont que qua­torze ans.

Je dois te confier que Marie de Médi­cis et son fils ne s’entendent pas très bien et se dis­putent sou­vent. Louis XIII se sent écar­té des affaires poli­tiques, et il voue une haine féroce au conseiller de sa mère que je t’ai pré­sen­té tout à l’heure : Conci­ni. Il va donc le faire assas­si­ner, pour mettre un terme à la poli­tique de sa mère Marie de Médi­cis et mon­ter sur le trône.

Illustration.
Louis XIII
par Phi­lippe de Champaigne

Nous sommes donc en 1617 lorsque Louis XIII com­mence à gou­ver­ner. Il choi­sit comme ministre un homme éner­gique : le car­di­nal de Riche­lieu. Un car­di­nal est un membre du cler­gé par­ti­ci­pant à l’élection du Pape. On le recon­naît à sa robe rouge.

Phy­si­que­ment, le car­di­nal de Riche­lieu est grand, il est sou­vent repré­sen­té avec sa majes­tueuse robe rouge et une barbe pointue.

Image illustrative de l’article Armand Jean du Plessis de Richelieu
Riche­lieu
par Phi­lippe de Champaigne

Le roi Louis XIII et son ministre Riche­lieu vont donc gou­ver­ner à deux le royaume. Ensemble, ils mettent en place les bases d’un pou­voir abso­lu. Cela signi­fie que le roi va réunir entre ses mains tous les ins­tru­ments de la puis­sance : l’armée, les finances, le pou­voir de décider. 

Tu te demandes com­ment ils vont faire ? 

Laisse-moi t’expliquer les actions de Richelieu.

Tout d’abord, il affirme l’autorité du roi dans le royaume de France. 

Les nobles qui com­plotent contre Louis XIII sont punis très sévè­re­ment, à com­men­cer par l’ancienne régente et mère du roi Marie de Médi­cis, qui est exilée. 

Ensuite, il faut réduire la puis­sance poli­tique et mili­taire des pro­tes­tants, qui sont sou­te­nus à la fois par quelques nobles mais aus­si par l’Angleterre. La déci­sion est donc prise par Riche­lieu en 1627 : il fait assié­ger La Rochelle, la capi­tale des pro­tes­tants. Pour empê­cher que les Anglais puissent appor­ter de l’aide par bateaux, Riche­lieu fait construire une digue géante pour empê­cher l’ac­cès au port par la mer. C’est une vic­toire pour Louis XIII et son ministre. 

On appelle cet évé­ne­ment le siège de La Rochelle.

Paral­lè­le­ment, Riche­lieu décide de déve­lop­per la marine fran­çaise : il aug­mente le nombre de navires dis­po­nibles pour l’autorité royale, et il ren­force les ports français.

Ce déve­lop­pe­ment de la marine per­met à la France d’être à la fois une puis­sance mili­taire mais aus­si une puis­sance com­mer­ciale sur la scène internationale. 

Main­te­nant que l’ordre et l’autorité du roi sont réta­blis à l’intérieur du royaume, Louis XIII et Riche­lieu vont s’occuper de la poli­tique extérieure.

Riche­lieu cherche à réduire l’influence de la mai­son des Habs­bourg, la famille royale catho­lique d’Espagne très puis­sante. Rends-toi compte : les Habs­bourg contrôlent l’Autriche, l’Espagne, le Por­tu­gal, les Pays-Bas et l’Italie ! 

L’occasion lui est don­née avec « la guerre de Trente Ans ». Arrê­tons-nous un ins­tant sur ce conflit qui res­semble beau­coup aux guerres de reli­gion qui ont frap­pé la France quelques années plus tôt.

Il débute en 1618 dans l’Empire alle­mand, entre les catho­liques qui sou­tiennent l’empereur et les princes Alle­mands pro­tes­tants qui sont contre celui-ci. Chaque camp a des alliés euro­péens. Les Habs­bourg d’Espagne prennent le par­ti de l’empereur et des catho­liques. L’Angleterre et les pays scan­di­naves comme le Dane­mark, la Nor­vège, la Fin­lande et la Suède prennent celui des protestants.

Louis XIII est catho­lique et il est marié à la fille du roi d’Espagne, Anne d’Autriche. Si tu m’as bien sui­vi, il devrait donc prendre le par­ti de l’empereur… Mais Riche­lieu a une autre stra­té­gie : Il redoute en effet que la famille Habs­bourg gagne plus d’influence et de ter­ri­toires autour de la France à l’issue de la guerre. 

Coup de ton­nerre : Louis XIII déclare donc la guerre aux Habs­bourg en 1635 ! 

Si les débuts de la guerre sont dif­fi­ciles, la France est fina­le­ment la grande gagnante à la fin de la guerre en 1648. L’Empire alle­mand est écla­té en une mul­ti­tude de petits États. Les Habs­bourg sont affai­blis. Des ter­ri­toires stra­té­giques ont été conquis par les troupes fran­çaises. La France est en train de deve­nir la pre­mière puis­sance européenne.

Riche­lieu meurt en 1642, sui­vi six mois plus tard par Louis XIII, qui meurt le 14 mai 1643.

Fina­le­ment, que dois tu rete­nir à pro­pos de Louis XIII et de Richelieu ?

  • A la mort de son père, Louis XIII est trop jeune pour gou­ver­ner. Sa mère Marie de Médi­cis devient régente, mais c’est une période troublée. 
  • En 1617, Louis XIII accède au trône et forme avec son ministre Riche­lieu un duo qui va gou­ver­ner la France.
  • Pour ren­for­cer l’autorité du roi, ils sou­mettent les nobles déso­béis­sants et détruisent la puis­sance mili­taire des pro­tes­tants, notam­ment lors du siège de la Rochelle. 
  • Ensemble, ils mettent en place les bases de la monar­chie absolue.
  • A par­tir de 1635, la France entre dans la guerre de Trente ans pour contrer la puis­sance de la famille des Habs­bourg. Vic­to­rieuse, la France com­mence à s’affirmer comme la pre­mière puis­sance sur la scène européenne. 

Louis XIII meurt en 1643. Son fils, le futur Louis XIV n’a que 5 ans. En atten­dant qu’il atteigne l’âge de mon­ter sur le trône, une autre régence va être mise en place, mais ceci est une autre histoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.